Aller au contenu principal

Le syndrome de glissement chez les personnes âgées

Un syndrome souvent confondu avec la dépression

Le syndrome de glissement se caractérise par un changement brutal de comportement chez la personne âgée. Elle se désintéresse progressivement de sa vie, refuse de s’alimenter, de se laver ou encore de se déplacer. La personne âgée n’a plus goût à la vie et se laisse aller.

Ce syndrome peut survenir à la suite d’un choc physique ou psychologique, d’une entrée en maison de retraite, d’une hospitalisation ou encore d’une maladie aiguë. Les personnes atteintes de pathologies hormonales comme le diabète de type 2, ou encore de maladies respiratoires sont particulièrement concernées.

Non diagnostiquée à temps, une personne atteinte de ce syndrome peut se laisser mourir en quelques semaines seulement. Il est donc important de savoir reconnaître les symptômes afin de mettre en place un traitement le plus rapidement possible.

Savoir repérer les symptômes 

Plusieurs signes physiques et psychiques doivent alerter : 

  • Dénutrition
  • Agressivité
  • Passivité
  • Fatigue importante
  • Refus des soins
  • Constipation chronique
  • Comportement de repli sur soi
  • Mutisme

Il est primordial d’agir rapidement. Si vous observez un changement d’attitude brutal chez votre proche âgé, ou en cas de doute, n’hésitez pas à contacter le médecin traitant ou les services d’urgence. Si ce syndrome conduit souvent au décès, son évolution rapide n’est pas irrémédiable. Plus ce syndrôme est détecté tôt, meilleures sont les chances de guérison.

Une prise en charge multidisciplinaire 

Afin de traiter les conséquences de la maladie, les soins peuvent s’orienter vers :

  • La renutrition et la réhydratation du patient, avec si besoin une alimentation entérale ou parentérale. En effet, lorsque l’alimentation par voie orale se fait difficilement, il est nécessaire de recourir à une alimentation artificielle, possible à l’aide d’une perfusion ou d’une sonde, qui apportera à votre proche âgé tous les nutriments dont il a besoin. Cette prise en charge nutritionnelle à domicile peut être effectuée par notre réseau de prestataires de santé, en coordination avec le médecin traitant.

  • Le traitement de complications comme la prévention ou l’apparition d’escarres. En effet, il faut être très vigilant aux légères rougeurs qui peuvent survenir lors d'un syndrome de glissement durant lequel le patient passe une grande partie de son temps au lit. ARAIR Assistance propose à la vente ou à la location des matelas de protection des escarres permettant de prévenir leur apparition en réduisant la pression exercée sur les points d’appui.

  • Une prise en charge ergothérapique avec un réapprentissage des gestes de la vie quotidienne.

  • Une prise en charge médicamenteuse telle que la prise d'antdépresseurs.

  • Il est également essentiel de penser à l’après, en veillant à son rétablissement psychologique. Nous pouvons proposer à nos patients ayant été atteints de ce syndrome un suivi psychologique, accompagné d’un soutien à l’entourage qui se retrouve souvent démuni face à cette situation.
  • La masse musculaire pouvant être impactée, il peut alors être nécessaire de rééduquer le patient à l’effort, avec quelques exercices physiques tels que la marche, le yoga, le Thai Chi, ou encore le vélo. La pratique d’une activité physique redonnera de l’énergie en favorisant l’appétit et préviendra ainsi la dénutrition. Une activité physique régulière permet également de diminuer les symptômes de la dépression et l’anxiété.

Il est important de rappeler que la prévention reste un atout majeur contre ce syndrome. Parmi les solutions pour prévenir la décompensation, il est conseillé de faire participer votre proche âgé à diverses activités. Cela peut être des sorties ludiques, du jardinage ou encore des activités de groupes permettant d'éviter la solitude. Stimuler ses fonctions cognitives grâce à des jeux de mémoire, des puzzles, des mots-croisés ou des jeux de société peut aussi s’avérer très bénéfique pour prolonger son autonomie et améliorer son humeur. N’oubliez pas qu’il est important de le laisser choisir, de rester à l’écoute et de communiquer.

Dans certains cas, il peut s’avérer judicieux de prévoir un déménagement en EHPAD, où les équipes seront en mesure de fournir des soins de qualité en continu, et où la solitude pourra être rompue.

Le syndrome de glissement à l’heure de la Covid-19

L’isolement et le contexte anxiogène imposé par la pandémie de Covid-19 est propice à l’apparition du syndrome de glissement. 

En effet, durant les différents confinements, les personnes âgées ont été les premières personnes à souffrir de l’isolement. Le manque de contacts et de relations sociales pendant la crise sanitaire a été vécue par les personnes âgées comme un abandon, entraînant malheureusement bon nombre d’entre elles à se laisser glisser doucement vers la mort. 

Par ailleurs, l'amélioration de l'état d’un patient ayant été touché par un syndrome de glissement passe également par le contact avec ses proches. Il est donc primordial de garder le lien, malgré la situation sanitaire actuelle.

Eviter au maximum l’isolement 

Maintenir le lien avec un proche âgé peut se faire de différentes manières.

Si votre proche dispose d’une connexion à internet, de nombreux moyens s’offrent à vous pour communiquer avec lui de manière ludique. Vous pouvez par exemple prévoir un appel en visio par jour, notamment avec des applications simples d’utilisation telles que Whatsapp, Skype ou encore Messenger. Si votre proche n’a pas internet, vous pouvez l’appeler par téléphone quotidiennement, lui envoyer des sms, lui envoyer une lettre accompagnée de dessin d’enfants ou de photos par exemple.

Profitez des fêtes de Noël, dans le respect des gestes barrières 

A l’approche des fêtes de Noël, vous prévoyez peut-être de vous réunir en famille et de profiter d’un moment privilégié avec votre proche âgé. Cependant, nous vous recommandons de garder vos précautions le plus possible, que ce soit les jours précédant les fêtes, ou pendant.

Afin de limiter la transmission du virus au moment où toutes les générations sont réunies, les autorités sanitaires ont émis les recommandations suivantes :

  • Tous les convives sont encouragés à effectuer un test le jour même ou la veille 

  • Aérer régulièrement les pièces, au moins 10 minutes toutes les heures

  • Eviter les grands rassemblements 

  • Privilégier le port du masque FFP2 pour les personnes fragiles, dès que cela est possible 

D’autres bons réflexes peuvent être adoptés en cette fin d’année. Nous pouvons par exemple vous rappeler d’éviter les contacts physiques rapprochés avec un proche vulnérable, ou encore de mettre en place une table spécialement pour enfants lors de vos réunions familiales.

Accueillir un proche âgé à son domicile pour les fêtes

Vous prévoyez d’accueillir votre proche âgé à domicile pendant les fêtes mais ne possédez pas le matériel adapté ?

ARAIR Assistance, prestataire de santé à domicile, propose la location de lits médicalisés en région Centre-Val de Loire et Pays de la Loire. Ces lits médicaux sont conçus pour répondre aux besoins du patient, assurer sa sécurité, et améliorer son confort ainsi que celui de son entourage.

Nous livrons et installons le matériel directement à votre domicile, en fonction de votre emploi du temps, puis nous vous formons à son utilisation. Notre équipe se tient à votre  disposition durant toute la période de location du matériel médicalisé et assurera sa récupération à domicile en fonction de vos disponibilités.

Pour toute demande, contactez nous au 02 47 25 45 00. 

Plus d'informations sur notre page dédiée.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année, profitez de vos proches et prenez soin de vous !

Crédit photographique : Adobe Stock