Aller au contenu principal

L'oxygène à domicile

Suite au nombre croissant de cas de Covid-19, la Haute Autorité de Santé (HAS) a mis en place un protocole de suivi et de traitement des malades Covid-19. Dans ses nouvelles recommandations, la HAS propose, sous certaines conditions, la prise en charge sous oxygénothérapie de patients souffrant de la COVID-19. Nous vous rappelons ici les informations générales sur l’oxygène et son usage médical.

L'oxygène à domicile en pratique

L’oxygène peut vous être administré grâce à différentes sources et au moyen de différents dispositifs qui sont prescrits par votre médecin.

Les différentes sources en oxygène

L’oxygène peut vous être apporté directement en bouteille (oxygène gazeux comprimé) ou dans un réservoir (oxygène liquide). Dans ce cas, il s’agit d’oxygène médicinal, qui a le statut de médicament.

Une source qui peut vous être proposée est le concentrateur (parfois appelé extracteur) en oxygène. Ces concentrateurs, qu’ils soient fixes ou mobiles, fonctionnant sur une alimentation électrique ou sur batterie, ont la capacité d’extraire l'oxygène de l'air ambiant et de délivrer un air enrichi en oxygène. 

Les différents dispositifs d’administration de l’oxygène

Le dispositif d’administration le plus utilisé est celui des lunettes à oxygène. Ce système est constitué d’une tubulure munie de deux embouts qui va directement délivrer l’oxygène dans vos narines. C’est l’interface la plus couramment utilisée.

Sur prescription médicale, un masque à oxygène peut vous être proposé. Il s’agit d’un dispositif qui couvre votre nez et votre bouche et qui délivre une fraction constante d’oxygène. Cela concerne les cas où le besoin en oxygène est plus  important.

Enfin vous pouvez aussi avoir recours à l’utilisation d’autres dispositifs comme la sonde nasale qui consiste à vous administrer de l’oxygène au moyen d’une sonde introduite par le nez et qui délivre l'oxygène directement dans vos poumons. Cette configuration reste très rare.

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie à domicile ?

L’oxygénothérapie est un traitement médical permettant aux personnes ayant des insuffisances respiratoires de bénéficier d’un apport en oxygène par voie respiratoire lorsqu'elles manquent d’oxygène dans le sang.

Ce traitement est prescrit par un médecin hospitalier ou un médecin de ville sous certaines conditions. Il définit le type d’oxygénothérapie en fonction de votre maladie et vous propose la source d’oxygène et le matériel le mieux adapté à votre situation et votre pathologie.

Nous vous accompagnons dans votre prise en charge et assurons un suivi personnalisé. De plus, si vous le souhaitez, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge et d’un suivi psychologique grâce à notre psychologue.

Oxygénothérapie à long terme

L’oxygénothérapie à long terme est indiquée si vous souffrez d’insuffisance respiratoire chronique sévère, comme par exemple la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Elle se caractérise par l’administration prolongée d’oxygène pour une durée supérieure à 15 heures par jour.

On estime à 140 000 patients traités par oxygénothérapie à long terme en France.

Oxygénothérapie à court terme

Si vous souffrez d'une insuffisance respiratoire aiguë ou d’une gêne respiratoire transitoire, le médecin vous prescrira un traitement d’oxygénothérapie à court terme. Ce traitement dure au maximum 3 mois.

Ce type d’oxygénothérapie court terme est aussi indiqué dans la prise en charge des patients atteints de la Covid-19 : la durée de prescription est établie pour une semaine et renouvelable 3 fois.

Depuis le début de la pandémie, en France, environ 40 000 personnes atteintes de la Covid-19 ont été placées sous oxygénothérapie à domicile.

L’oxygène court terme peut aussi être prescrit dans le cadre des soins palliatifs.

Bienfaits de l’oxygénothérapie

L'oxygénothérapie permet de rétablir une distribution déficiente de l'oxygène dans les organes, et leur permet de retrouver un fonctionnement normal. Elle permet de réduire votre fatigue, les essoufflements à l’effort et d’augmenter votre niveau d’énergie. Elle améliore donc votre qualité de vie.

De plus, elle n’est pas sujette à des phénomènes d’accoutumance. Ce traitement est très bien toléré et ne provoque pas d’effets secondaires.

L’oxygénothérapie, utilisée dans le traitement de l’insuffisance respiratoire, permet au patient de mieux respirer et améliore sa survie.

Elle permet aussi de soulager les patients en fin de vie qui ont des difficultés à respirer.

Par ailleurs, l’oxygénothérapie à haut débit est utilisée dans le traitement des algies vasculaires de la face. Elle permet d’atténuer rapidement la douleur lors des crises et peut être utilisée en complément ou à la place d’un traitement médicamenteux injectable.

Consignes de sécurité liées à l’oxygénothérapie

Dans le cas où votre médecin vous a prescrit l’oxygénothérapie à domicile, vous devez respecter un certain nombre de consignes de sécurité afin que le traitement se déroule dans les meilleures conditions. Ces consignes sont applicables pour n’importe quelle source d’oxygène et pour tout type de logement.

Les consignes de sécurité à respecter

Tout d’abord, la source d’oxygène doit être manipulée avec précaution. Il est interdit de toucher aux réglages de votre source d’oxygène car cela pourrait dérégler votre machine et perturber votre traitement. 

Ensuite, lorsque vous avez l’intention de manipuler la source d’oxygène, vous devez avoir les mains propres et sèches pour manipuler le dispositif. N’utilisez donc pas de produits gras.

Les bonnes pratiques à proximité de votre source d’oxygène

Ne fumez pas, ne vapotez pas dans la pièce où se trouve la source d’oxygène ou lorsque vous portez les lunettes à oxygène. 

Le matériel ne doit pas être placé à côté d’une source de chaleur (radiateur, bougies, soleil…) ni à proximité de matières inflammables (fuel, gaz, papiers, rideaux, etc.) De plus, il ne doit pas être mis dans une pièce humide.

Aérez la pièce où se trouve le matériel et où vous vous trouvez. Ne graissez pas les dispositifs. Ne forcez pas un dispositif qui refuse de fonctionner. N'enfermez pas les appareils dans une pièce non aérée ou dans des placards.

 

Pour toute information complémentaire à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter !